Lourdes : l'Église reçoit des victimes d'abus sexuels

Sous la pression des derniers scandales, les 118 évêques catholiques de France réunis à Lourdes (Hautes-Pyrénées) accueillent samedi 3 novembre huit victimes de pédophilie, une première.

Réunis à Lourdes (Hautes-Pyrénées) en assemblée plénière samedi 3 novembre, les 118 évêques catholiques de France ont rassemblé huit victimes d'abus sexuels à huis clos. "L'Église doit se saisir de ce problème, l'éradiquer affaire par affaire pour retrouver une sérénité. C'est un cataclysme au niveau national", s'insurge Olivier Savignac, victime à l'âge de 13 ans.

Une rencontre historique ou un coup de communication ?

Mgr Crépy, chargé de la cellule de lutte contre la pédophilie, qualifie cette rencontre d'historique."Il y a un travail de fond qui se fait, qui n'est pas suffisant, mais les choses avancent", explique-t-il. Mais il y a des absents. Certaines associations de victimes ont refusé de participer dénonçant un coup de communication de l'Église. C'est le cas de l'association lyonnaise La parole libérée. En un an et demi, 211 victimes d'abus sexuels se sont fait connaître auprès des évêques de France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alors que l\'Église est confrontée à plusieurs scandales de pédophilie, le pape François a adressé, lundi 20 août, une lettre sans précédent aux catholiques du monde entier.
Alors que l'Église est confrontée à plusieurs scandales de pédophilie, le pape François a adressé, lundi 20 août, une lettre sans précédent aux catholiques du monde entier. (MAURO FAGIANI / IPA / MAXPPP)