L'Eglise catholique française fait-elle assez d'efforts pour lutter contre la pédophilie ?

Le président de la conférence épiscopale réunie à Lourdes, l'archevêque Georges Pontier, affirme "qu'il faut faire la vérité pour les victimes de pédophilie, c'est une priorité des évêques".

L\'assemblée plénière des évêques catholiques français, à Lourdes (Hautes-Pyrénées), le 15 mars 2016.
L'assemblée plénière des évêques catholiques français, à Lourdes (Hautes-Pyrénées), le 15 mars 2016.
Mardi 15 mars, en ouverture de l'Assemblée plénière des 120 évêques de France réunis à Lourdes, Georges Pontier a demandé la vérité pour les victimes d'actes pédophiles. Il les incite à porter plainte contre les auteurs de ces actions. L'archevêque de Marseille a reconnu que des "cas épars récents ou anciens apparaissent chaque année dans les diocèses".

La dernière affaire en date éclabousse le cardinal Barbarin. Une plainte pour "non dénonciation d'atteintes sexuelles sur mineur de 15 ans" a été déposée début mars. Les actes remontent au début des années 1990 par un prêtre toujours en activité à Lyon. Trois victimes ont écrit une lettre au pape pour demander une audience privée. Ils déclarent avoir perdu toute confiance dans le cardinal Barbarin et l'épiscopat catholique français.

Le Premier ministre Manuel Valls a même réagi à ce sujet sur RMC, estimant que "le cardinal Barbarin doit prendre ses responsabilités, parler et agir". Tout en respectant la présomption d'innocence, il demande de la transparence dans ce dossier. 

Votez, réagissez, commentez sur le site.

L'Eglise catholique française fait-elle assez d'efforts pour lutter contre la pédophilie ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo