Église : quand la parole des fidèles se libère

Publié Mis à jour
Église : quand la parole des fidèles se libère
France 3
Article rédigé par
Y. Marie, L. Crozat, V. Frumillon, S. Bouix - France 3
France Télévisions

Après le rapport Sauvé sur la pédophilie dans l'Église catholique en France, des paroissiens expriment eux aussi leurs attentes. Illustration à Génissieux (Drôme).

Ils veulent en finir avec les heures les plus sombres de l'Église. Des paroissiens de Génissieux (Drôme) ont pris rendez-vous pour tenter d'éclaircir l'avenir de leur institution. Au menu : examiner les 45 recommandations du rapport Sauvé. Très vite, la question de la gouvernance de l'Église et la sacralisation des prêtres cristallisent les débats. Le groupe de parole a des propos très libres, l'ordination des femmes ou le célibat des prêtres ne sont pas des sujets tabous. Chacun exprime ses attentes d'une institution religieuse plus en phase avec la société. "Ce que j'attends, c'est qu'on fasse la lessive", affirme une retraitée.

Une révolution culturelle de l'Église souhaitée

Beaucoup ont été bouleversés par l'ampleur des révélations de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Église (Ciase). "Pour reconstruire, il faut prendre conscience des ruines qu'il faut déblayer", explique le diacre Jean Michel. Ils vont écrire leurs espoirs de réforme à leur évêque, car tous sont intimement persuadés que l'Église doit entamer sa révolution culturelle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.