Pédophilie dans l'Eglise : "Je tiens à demander pardon pour les victimes dont les faits sont prescrits", déclare le père Preynat

Le tribunal de Lyon doit notamment étudier l'expertise psychiatrique de Bernard Preynat, aujourd'hui âgé de 75 ans.

Bernard Preynat, lors de son procès devant le tribunal de Lyon, le 13 janvier 2020. 
Bernard Preynat, lors de son procès devant le tribunal de Lyon, le 13 janvier 2020.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Après les aveux glaçants de Bernard Preynat, la cour va se pencher, mercredi 15 janvier, sur la personnalité de l'ex-prêtre accusé d'avoir agressé sexuellement des jeunes scouts. Après l'audition des parties civiles, le tribunal correctionnel de Lyon doit notamment se pencher sur l'expertise psychiatrique du septuagénaire. 

La veille, le prévenu a reconnu la majorité des faits. Mais l'authenticité de ses remords pose question. "Je le faisais sans violence. Pour moi, c'étaient des gestes de tendresse dans lesquels je trouvais évidemment un certain plaisir", a-t-il notamment affirmé. Suivez ce deuxième jour de procès en direct sur franceinfo.fr.

 "Cela arrivait tous les week-ends", a confessé l'ancien prêtre accusé d'agressions sexuelles sur mineurs. "Et pendant les camps, ce pouvait être quatre ou cinq enfants en une semaine", a-t-il reconnu. 

 Face à lui, plusieurs victimes ont raconté leurs souffrances, les caresses sur le sexe, les cuisses, sous le short, les étreintes malsaines, les baisers sur la bouche… Et la façon dont il leur disait, à chacun : "Tu es mon préféré".

Dix victimes sur les bancs des parties civiles. Les dix plaignants se sont tous signalés comme victimes du curé auprès de l'association La Parole libérée, à l'origine de la révélation du scandale en 2015.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PREYNAT

23h14 : Après les aveux glaçants de Bernard Preynat, la cour s'est penchée aujourd'hui sur la personnalité de cet ex-prêtre accusé d'avoir agressé sexuellement des jeunes scouts. A la barre, l'ancien curé de Sainte-Foy-les-Lyon (Rhône) a indiqué avoir lui-même été, dans sa jeunesse, victime d'attouchements.

22h56 : Voici trois articles qu'il ne fallait pas rater sur notre site aujourd'hui :

• Plusieurs anciens scouts qui accusent Bernard Preynat d'agressions sexuelles ont été entendus au premier jour des débats, hier. Catherine Fournier raconte cette première journée de procès.

Bernard Preynat à l\'ouverture de son procès pour des agressions sexuelles sur d\'anciens scouts, le 13 janvier 2020, devant le tribunal correctionnel de Lyon. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)


• Constitution, autoroutes, écocide, temps de travail, politique agricole... Thomas Baïetto détaille sept pistes sur lesquelles planche la Convention citoyenne pour le climat.

La Convention citoyenne pour le climat, lors de l\'audition de Nicolas Hulot, le 18 novembre 2019 à Paris. (MAXPPP)

Ce gamin du Kentucky est devenu mondialement célèbre grâce à sa série de bandes dessinées mettant en scène un groupe de survivants dans une Amérique infestée de zombies. Elodie Drouard brosse le portrait de Robert Kirkman, "l'idiot" qui a créé The Walking Dead.

Le scénariste Robert Kirkman (2ème à droite) pose à l\'occasion des dix ans de sa série \"The Walking Dead\" lors du Comic-Con de San Diego (Californie, Etats-Unis), le 19 juillet 2013.


(JASON KEMPIN / GETTY IMAGES / AFP)

21h34 : A Lyon, le procès de Bernard Preynat est suspendu jusqu'à demain. Un expert-psychiatre a été auditionné ce soir, comme le relate notre journaliste Catherine Fournier, présente au tribunal.

18h50 : Retour à Lyon, où Catherine Fournier assiste au procès du père Bernard Preynat. L'audience se poursuit, avec l'audition d'un expert-psychiatre.

16h54 : Retour à Lyon, où se déroule le deuxième jour du procès de Bernard Preynat. Notre journaliste Catherine Fournier est sur place.

15h20 : Retour à Lyon, où se déroule le deuxième jour du procès de Bernard Preynat. Notre journaliste Catherine Fournier est sur place.

11h02 : C'est le deuxième jour du procès de Bernard Preynat à Lyon. Le tribunal va sonder la personnalité de l'ancien prêtre, après une première journée marquée par des échanges vifs et glaçants. La journée commence toutefois par l'examen des faits concernant une victime âgée de 8 à 11 ans au moment des faits.

10h03 : Il est 10 heures. Voici les principaux titres de l'actualité :

La garde à vue du cinéaste Christophe Ruggia a été prolongée, annonce le parquet de Paris à franceinfo. Accusé d'agressions sexuelles par l'actrice Adèle Haenel, il a été placé en garde à vue hier dans le cadre d'une l'enquête préliminaire.

L'ambassadrice des pôles, Ségolène Royal, a annoncé son prochain licenciement, hier sur les réseaux sociaux. Elle sera officiellement démise de ses fonctions lors du Conseil des ministres du 24 janvier, selon les informations de France Inter.


L'ancien prêtre Bernard Preynat a livré hier des aveux glaçants sur la fréquence continue des agressions sexuelles dont il est accusé. Voici le compte-rendu de la première journée du procès.


Plusieurs grands ports maritimes français sont bloqués à l'appel de la CGT, qui a lancé une nouvelle opération "ports morts" jusqu'à demain.

Le New York Times a publié des images de deux missiles présentés comme ceux qui ont abattu le Boeing d'une compagnie ukrainienne, le 8 janvier.

08h17 : Voici les principaux titres de l'actualité :

Le Premier ministre Edouard Philippe a expliqué aux députés qu'il "pensait" que la conférence de financement réunissant les partenaires sociaux proposerait à la fin de ses travaux "une mesure d'âge" afin d'équilibrer le système des retraites.


Plusieurs grands ports maritimes français sont bloqués à l'appel de la CGT, qui a lancé une nouvelle opération "ports morts" jusqu'à demain. Le plus grand centre de traitement des déchets d'Ile-de-France, à Ivry-sur-Seine, est lui aussi bloqué.

Le trafic SNCF connaît une nouvelle légère amélioration avec 80% des TGV et TER, 75% des Transilien et 50% des Intercités en circulation.

• L'aspirine, le Doliprane ou l'Advil ne sont plus disponibles en libre-service dans les rayons des pharmacies. Ces médicaments restent vendus sans ordonnance mais il faut désormais les demander au pharmacien, afin de limiter les risques liés à un mauvais usage.


L'ancien prêtre Bernard Preynat a livré hier des aveux glaçants sur la fréquence continue des agressions sexuelles dont il est accusé. Voici le compte-rendu de la première journée du procès.


Le New York Times a publié des images de deux missiles présentés comme ceux qui ont abattu le Boeing d'une compagnie ukrainienne, le 8 janvier.

07h14 : Le septuagénaire a rechigné à prononcer le terme d'"agressions sexuelles", qui l'expose à dix ans de prison et 150 000 euros d'amende. Aujourd'hui, il préfère reconnaître la gravité de ses "actes" : "A l'époque, je savais qu'ils étaient interdits, condamnables, mais je ne pensais pas aux conséquences qu'ils pouvaient avoir sur mes victimes".

08h12 : L'ancien prêtre Bernard Preynat a livré hier des aveux glaçants sur la fréquence continue des agressions sexuelles dont il est accusé. Sur les dix plaignants, pour lesquels les faits d'agressions sexuelles sur mineurs ne sont pas prescrits, neuf ont pris place sur les bancs des parties civiles pour confronter leur version à celle de leur ex-"gourou". Je vous raconte le premier jour de procès dans cet article.

Bernard Preynat à l\'ouverture de son procès pour des agressions sexuelles sur d\'anciens scouts, le 13 janvier 2020, devant le tribunal correctionnel de Lyon (Rhône).


PHILIPPE DESMAZES / AFP