Mosquée de Strasbourg : la maire annonce que l'association d'origine turque Millî Görüs a retiré sa demande de subvention

Cette subvention, qui devait servir à financer la construction de la mosquée Eyyub Sultan dans le quartier de la Meinau, avait été très contestée.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Chantier de construction de la mosquée Eyyub Sultan de Strasbourg (Bas-Rhin), le 6 avril 2021 (MARIE MAHEUX / FRANCE-BLEU ALSACE)

La mairie de Strasbourg ne subventionnera pas la construction de la mosquée Eyyub Sultan. Dans une lettre ouverte publiée dans les Dernières Nouvelles d’Alsace ce vendredi matin, la maire (EELV) de Strasbourg, Jeanne Barseghian, annonce que "les porteurs du projet ont retiré leur demande de subvention".

Cette subvention de plus de 2,5 millions d'euros pour la construction d'une mosquée à la Confédération islamique Millî Görüs Est, une association d'origine turque, avait été très contestée, la préfecture du Bas-Rhin avait notamment saisi la justice pour faire annuler son vote.

"Aucun élément concret n'a été transmis à ce jour"

"Je n'ai jamais été alertée par l'État quant aux risques d'atteinte aux principes républicains et à la sécurité nationale par l'association porteuse du projet. Aucun élément concret ne m'a d'ailleurs été transmis à ce jour", insiste Jeanne Barseghian dans les DNA.

La maire de Strasbourg explique qu'elle avait notamment conditionné cette subvention "à la confirmation par l'association de son inscription aux principes républicains" et à la présentation d'un plan de financement "transparent et consolidé". Une seconde condition qui n'était semble-t-il pas remplie, les "porteurs du projet" ont donc retiré le 15 avril leur demande de subvention, explique-t-elle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.