Cet article date de plus de deux ans.

Landes : deux églises catholiques prises pour cible

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Landes : deux églises catholiques  prises pour cible
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

À Saint-Eulalie-en-Born et à Sanguinet (Landes) les églises ont été profanées et des vols ont été constatés. Des plaintes ont été déposées.

Comme cela a été le cas plusieurs fois dans les Yvelines, l'église de Saint-Eulalie-en-Born (Landes) a été profanée. La porte de la salle de réunion a été forcée, tout comme le tabernacle situé derrière l'hôtel. À l'intérieur se trouvait une coupe en laiton, volée, tout comme les hosties qu'elle contenait. "Ce sont des hosties qui pour nous chrétiens représentent le corps du Christ. Et on n’a pas le droit de s'en amuser, d'en faire n'importe quoi", explique le père Christian Coucourron, le prêtre de la paroisse. Quelques jours plus tôt, à 30 kilomètres de là, c'est l'église de Sanguinet qui avait été prise pour cible. Des vases sacrés et des hosties volées, des événements qui posent la question de laisser ou non les églises ouvertes dans la journée. 

Deux plaintes déposées

"Il me semble important dans la société d'aujourd'hui qu'il y ait des lieux de paix, de recueillement pour croyants ou non-croyants et je suis sûr que quand l'église est ouverte, il y a des gens qui passent dans la journée", précise Monseigneur Nicolas Souchu, évêque des Landes. Des plaintes ont été déposées et une célébration spéciale aura lieu ce soir dans les deux églises visées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Religion

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.