Dimanche en politique, France 3

Paul VI : un pape canonisé

Dimanche 14 octobre a lieu au Vatican, la canonisation du Pape Paul VI et du Monseigneur Romero, qui a été assassiné. Le symbole est fort.

France 3

Sur la façade de la basilique Saint-Pierre au Vatican (Rome), est affiché le portrait du pape Paul VI. Pour sa canonisation, le pape François a choisi de porter une chasuble qui lui appartenait. Une canonisation que le 262e souverain pontife doit au miracle présumé d'une petite fille italienne, née prématurément. Le pontificat de Paul VI s'étend de 1963 à 1978. Il est le pape qui achève le concile Vatican II, qui fait entrer l'Église dans le monde moderne. Il vend sa tiare pour donner de l'argent à des œuvres de charité. Il est le premier pape à se rendre en Amérique en pleine guerre du Vietnam en 1965, il prononce un discours à l'ONU en faveur de la paix. Il est le pape de l'ouverture au dialogue interreligieux, mais son opposition à l'avortement et à la contraception lui vaut aussi une grande impopularité

La défense des plus démunis

60 000 fidèles sont venus saluer son pontificat, dimanche 14 octobre. Parmi les autres canonisations le même jour, celle de Mgr Oscar Romero. Surnommé "la voix des sans voix", l'archevêque salvadorien a été assassiné en 1980, et reconnu comme martyre par l'Église catholique. Le pape François partage avec lui son amour et la défense des plus démunis.

Les portraits d\'Oscar Romero et de Paul VI affichés sur la façade de la Basilique Saint-Pierre, au Vatican.
Les portraits d'Oscar Romero et de Paul VI affichés sur la façade de la Basilique Saint-Pierre, au Vatican. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)