Patrimoine : le loto en renfort

Le premier tirage du loto du patrimoine a eu lieu vendredi 14 septembre, à l’initiative de Stéphane Bern. Un but : sauver les monuments en péril.

Première édition et grand succès pour le loto du patrimoine. Lancé à l’initiative de la Fondation du patrimoine, soutenu par Stéphane Bern, il doit permettre de sauver de nombreux monuments du patrimoine français en péril. Et il y en a beaucoup. C’est le cas de cette église à Rupt-sur-Saône (Haute-Saône). Elle fait la fierté des 120 habitants de la commune. Depuis qu’un historien s’est fait connaitre auprès de la mission, des travaux ont été prévus. "Plusieurs travaux sont engagés notamment au niveau de la boiserie, mais avant cela il faut assainir l’édifice. Il y a des travaux de drainage prévus dans le cœur", explique une animatrice de l‘office de tourisme des Combes à la Saône. Le coût total devrait avoisiner les 300 000 €.

Plus de joueurs

Chez le buraliste d’une commune voisine, les clients ont décidé de jouer davantage pour la cause. Une hausse de 20 % environ selon lui. Et quinze jours après le lancement, le succès est au rendez-vous. Deux millions et demi de tickets à gratter ont été vendus. Sur une valeur de 15 euros, 1,52 € seront reversés à la mission. Pour les tickets du Loto à 3 €, ce sont 75 centimes qui seront reversés. En tout, 15 à 20 millions d’euros pourraient être récoltés grâce à cette initiative.

Le JT
Les autres sujets du JT
Stéphane Bern avec des tickets de loto du patrimoine, le 31 mai 2018, à Paris.
Stéphane Bern avec des tickets de loto du patrimoine, le 31 mai 2018, à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)