Lourdes : le soixante-dixième miracle

L'Église catholique a reconnu le 70e miracle de Lourdes. Il est arrivé à sœur Bernadette, handicapée depuis des années. Elle a retrouvé l'usage de ses jambes deux jours après s'être rendue à Lourdes (Hautes-Pyrénées).

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il y a dix ans, marcher lui était impossible : Bernadette Moriau vivait clouée dans un fauteuil par le syndrome de la queue de cheval, une maladie dégénérative de la colonne vertébrale jugée irréversible jusqu'à ce pèlerinage à Lourdes l'été 2008. Deux jours après son retour, l'impensable se produit : "J'ai senti dans mon corps une détente, un bien-être et une chaleur. Et là, en arrivant dans ma chambre, j'ai une voix qui m'a dit 'enlève tes appareils', alors j'ai repensé à Jésus dans l'évangile quand il dit 'prends ton grabat et marche' et, sans poser de questions, dans un acte de foi, j'ai tout enlevé", raconte la religieuse.

Dix ans de procédures pour déclarer le miracle

Ce pèlerinage lui avait été conseillé par son médecin traitant, catholique lui aussi. Il a fallu dix ans de procédures pour que cette guérison soit déclarée miraculeuse. La guérison de sœur Bernadette est le soixante-dixième miracle de la grotte de Lourdes officiellement reconnu par l'Église catholique, 160 ans après les apparitions de la vierge à Bernadette Soubirous.

Le JT
Les autres sujets du JT
La grotte de Lourdes (Hautes-Pyrénées), le 6 septembre 2013. 
La grotte de Lourdes (Hautes-Pyrénées), le 6 septembre 2013.  (SEBASTIEN DESARMAUX/GODONG / PHOTONONSTOP / AFP)