Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan lundi

Le Conseil français du culte musulman a annoncé que l'Aïd el-Fitr, qui marque la fin du mois sacré de jeûne, sera célébré lundi.

Des fidèles musulmans prient à la mosquée Assalam de Nantes (Loire-Atlantique), le 28 juin 2014.
Des fidèles musulmans prient à la mosquée Assalam de Nantes (Loire-Atlantique), le 28 juin 2014. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

Ils étaient divisés pour déterminer la date du début du ramadan. Les musulmans de France fêteront dans l'unité lundi l'Aïd el-Fitr, qui marque la fin du mois sacré de jeûne, a annoncé dimanche 27 juillet le Conseil français du culte musulman (CFCM).

Cette "fête de la rupture" du jepune tombe le premier jour du mois dit de "chawwal", qui fait suite au ramadan. Le fidèle est invité à une prière à la mosquée en début de matinée, à s'acquitter de l'aumône de la rupture du jeûne (Zakat el-Fitr, qui est de 5 euros par personne cette année en France) et de rendre visite à des proches et amis pour leur présenter des vœux de santé et bonheur.

Le calcul astronomique ou l'observation lunaire

La date a été annoncée à l'issue d'une courte et symbolique "nuit du doute", qui doit permettre l'observation de la Lune, le calendrier musulman étant lunaire. Le CFCM rejoint ainsi les choix déjà annoncés par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF, proche des Frères musulmans) et les représentants de la communauté turque.

Partisans de la détermination des dates par le calcul astronomique, ils avaient fixé le début du ramadan au 28 juin, la veille de la date choisie par le CFCM.