Bouches-du-Rhône : polémique sur le port du burkini dans un parc aquatique

Dans les Bouches-du-Rhône, la polémique autour du burkini prend de l'ampleur. Explications.

France 2

Aux Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône), un parc aquatique devait être privatisé le temps d'une journée début septembre par une association socioculturelle marseillaise pour les femmes qui souhaitent se baigner avec un vêtement intégral qui cache tout le corps. L'événement annoncé sur internet il y a quelques jours fait polémique.

Un problème de communautarisme ?

En cause ? Les instructions présentes dans l'annonce telles que "ne pas venir en deux pièces" ou encore "baignade en burkini", contraction de burka et bikini, c'est-à-dire une tenue de bain intégrale. Sur internet, certains élus locaux se disent choqués. À l'entrée du parc jeudi matin, les avis sont partagés. "Une journée sur 30 c'est quoi ? Sur 30 journées dans le mois, ce n’est rien du tout", affirme un homme. Le maire de la commune, lui, y voit un problème de communautarisme. Il a décidé de prendre un arrêté municipal pour interdire l'événement.

Le JT
Les autres sujets du JT