Entre l'Iran et l'Arabie saoudite, rien ne va plus

La tension est encore montée d'un cran entre l'Iran et l'Arabie saoudite. Riad a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec Téhéran après l'attaque de son ambassade ce week-end dans la capitale iranienne.

France 2

À peine l'annonce faite, les premiers diplomates iraniens quittent l'Arabie saoudite. Dimanche soir, le royaume a annoncé la rupture de ses relations diplomatiques avec l'Iran après deux jours d'extrêmes tensions. "Nous demandons le départ des délégations des ambassades dans les 48 heures", a annoncé le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir.

Des tirs lundi matin

Samedi soir, des manifestants iraniens ont envahi l'ambassade d'Arabie saoudite à Téhéran avant de l'incendier avec des cocktails Molotov. La cause : l'exécution du cheikh Nimr al-Nimr par l'Arabie saoudite. Samedi, l'opposant au régime a été mis à mort avec 46 personnes pour terrorisme. Ce lundi matin, la police saoudienne a essuyé des tirs dans le village natal du dignitaire chiite. Les auteurs sont encore recherchés.

Le JT
Les autres sujets du JT