Cet article date de plus de trois ans.

Dix ans de la mort de sœur Emmanuelle : "Elle donnait une pêche à tout le monde", se souvient PPDA

Le journaliste Patrick Poivre d'Arvor connaissait bien la religieuse décédée en 2008.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Sœur Emmanuelle à Monaco pour son 94e anniversaire en 2002, aux côtés de Patrick Poivre d'Arvor. (MAXPPP)

Sœur Emmanuelle "donnait une pêche à tout le monde", se souvient Patrick Poivre d'Arvor, journaliste, ancien présentateur du 20h de TF1, qui a très bien connu la religieuse, morte il y a dix ans. Au micro de franceinfo samedi 20 octobre, il raconte comment il l'a rencontrée, au Caire, sur une décharge "absolument épouvantable". Elle s'occupait des chiffonniers. PPDA se rappelle avoir été "impressionné" par "cette petite bonne femme d'origine belge qui n'était pas connue en France".

"Dès qu'elle passait à Paris, je la recevais", explique le journaliste. "Elle donnait une pêche à tout le monde, à la rédaction, aux téléspectateurs, aux politiques", se rappelle-t-il. "Elle les tutoyait tous, elle les avait au téléphone et après elle les avait dans sa poche", explique Patrick Poivre d'Arvor.

"Elle est fortiche !"

"Un jour elle me dit : 'tu peux pas me faire rencontrer Bill Gates ?!' Le lendemain je suis super content, j'ai le contact de son plus proche collaborateur et elle me dit : 'Tu es gentil, mais je l'ai eu entre-temps'. Elle l'avait déjà appelé ! Elle est fortiche !", se souvient, encore admiratif, le journaliste.

Si sœur Emmanuelle approchait les puissants, elle œuvrait surtout au contact des plus démunis, comme les chiffonniers du Caire. "Je l'ai vue travailler avec ces gens qui étaient des miséreux, qui étaient rejetés par tout le monde, la manière dont elle leur parlait... Tout le monde se vaut avec elle, le tutoiement, ça abolissait toutes les frontières", conclut PPDA.

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Religion

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.