Dîner du Crif : "Les juifs sont chez eux en France", martèle Hollande

Après les propos polémiques de son président, Roger Cukierman, le Conseil représentatif des institutions juives de France a offert, lundi, son traditionnel dîner.

François Hollande s\'exprime lors du 30e dîner annuel du Crif, le 23 février 2015, à Paris.
François Hollande s'exprime lors du 30e dîner annuel du Crif, le 23 février 2015, à Paris. (ETIENNE LAURENT / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le traditionnel dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) s'est tenu, lundi 23 février, dans un contexte de polémique. Après les déclarations polémiques du président du Crif, Roger Cukierman, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a décidé de boycotter l'événement. "Juifs et musulmans, nous sommes sur le même bateau", a réagi Roger Cukierman, se voulant rassurant, dans son discours d'ouverture, avant de laisser la place à François Hollande. 

Les propos de Roger Cukierman sur le FN et les musulmans ont provoqué une vive polémique. Lundi matin, sur Europe 1, le président du Crif a déclaré : "Le FN est un parti pour lequel je ne voterai jamais, mais c'est un parti qui aujourd'hui ne commet pas de violences" contre les juifs. Avant d'ajouter : "Toutes les violences [à caractère antisémite], et il faut dire les choses, toutes les violences aujourd'hui sont commises par des jeunes musulmans, et bien sûr, c'est une toute petite minorité de la communauté musulmane, et les musulmans en sont les premières victimes."

François Hollande à la tribune. Le chef de l'Etat a tenu à "répondre aux inquiétudes" de la communauté juive. "Les juifs sont chez eux en France, ce sont les antisémites qui n'ont pas leur place dans la République", a-t-il affirmé. Il a appelé à des "sanctions plus rapides et plus efficaces" contre les "gestes de haine".

Trois prix ont été remis, au lieu d'un seul habituellement. L'un d'eux doit honorer Lassana Bathily, le jeune Malien naturalisé après avoir aidé des otages de l'Hyper Cacher, à se cacher, le 9 janvier. Le deuxième prix ira au réalisateur Alexandre Arcady pour son film 24 jours sur l'affaire Ilan Halimi. Enfin, la troisième récompense devrait aller au film Les Héritiers, de Marie-Castille Mention-Schaar.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CRIF

22h59 : Le Crif n'a jamais condamné les violences de la LDJ et du Betar, et maintenant il se permet d'affirmer "Il faut dire les choses : toutes les violences aujourd'hui sont commises par des jeunes musulmans" en faisant un appel du pied au FN ! Monsieur Cukierman est indigne de représenter une communauté qui a souffert et souffre encore d'ostracisme et de violences en ostracisant violemment une autre communauté !

22h58 : Il n'y a pas que la violence faite par des musulmans. Il y a aussi d'autres personnes.

22h58 : Il n'y a pas que les responsables des autorités musulmanes de France qui s'indignent des propos polémiques du président du Crif, Roger Cukierman. Dans les commentaires, certains d'entre vous condamnent également ses dires, nuancés tout à l'heure lors de son discours.

22h26 : @Mady Le dîner annuel du Crif, c'est "le rendez-vous incontournable des politiques", estime Le Figaro. "La grand-messe incontournable pour les politiques", écrivait L'Express en 2012. Il s'agit d'une tribune de choix : "les politiques peuvent parler, par exemple, de mémoire nationale, de laïcité ou de relations internationales devant un parterre d'ambassadeurs et de responsables des différents cultes", expliquait le site de l'hebdomadaire.

22h26 : Pouvez-vous me dire à quoi sert ce dîner annuel du CRIF ? Merci.

22h18 : François Hollande souligne "l'attitude exemplaire" de Lassana Bathily, héros de la prise d'otages porte de Vincennes, qui vient d'être décoré lors du dîner annuel du Crif.


22h13 : "Si les grands groupes d'internet ne veulent pas être complices du mal, ils doivent participer à la régulation numérique."

Lors du dîner annuel du Crif, François Hollande condamne l'antisémitisme qui sévit sur internet, s'engage à agir. Il souhaite des "sanctions plus rapides et plus efficaces" contre "les propos de haine".

22h33 : François Hollande annonce qu'un projet de loi sur le renseignement sera présenté le 18 mars en Conseil des ministres.

22h05 : "En protégeant les juifs, la République se défend par rapport à elle même", déclare François Hollande, qui dresse un état des lieux de l'antisémitisme en France. Il rappelle qu'il était la semaine dernière à Sarre-Union(Bas-Rhin) où un cimetière juif a été profané. Le chef de l'Etat souligne qu'à l'antisémitisme de l'extrême droite, s'est ajoutée une haine d'Israël.

21h57 : "A Paris comme à Copenhague, les terroristes n'ont pas frappé au hasard. Ils ont adressé le même message : celui de la guerre."


François Hollande s'exprime lors du dîner annuel du Crif, le 30e. "Le spectre de la guerre est là. Et à chaque fois, les Juifs en sont les premières victimes", estime-t-il.

21h54 : François Hollande prend la parole lors du dîner annuel du Crif. Suivez son discours en direct et en vidéo par ici.

21h59 : Lassana Bathily, héros de la prise d'otages porte de Vincennes, reçoit une médaille lors du dîner annuel du Crif. Il n'est pas là et est représenté par son cousin.

21h45 : Roger Cukierman, président du Crif, revient encore une fois sur ses propos polémiques. Il souligne qu'une "toute petite partie" des jeunes musulmans français fait du tort à "une immense majorité".




21h34 : Lors de son discours, Roger Cukierman, président du Crif, dénonce le "rôle ambigu" du Qatar. "Pire ami de l'Occident ou meilleur ennemi ?", s'interroge-t-il.

21h20 : Le président du Crif, Roger Cukierman, arrondit les angles après ses propos ont fait réagir les autorités de la communauté musulmane. "Juifs et musulmans, nous sommes sur le même bâteau. J'espère que le contact sera vite rétabli", dit-il dans un discours à suivre en direct et en vidéo, par ici.

21h06 : Le dîner annule du Crif se déroule dans des circonstances particulières. Les journalistes ne sont pas dans la salle de repas mais à côté.

21h34 : Tout à l'heure, Nicolas Sarkozy n'a pas souhaité commenter les propos du président du Crif qui font polémique. Mais un journaliste du Figaro a entendu quelques mots que le patron de l'UMP a glissé à un convive.

20h47 : François Hollande arrive au dîner annuel du Crif, que vous pouvez suivre en direct et en vidéo par ici.

20h24 : Alors que le Premier ministre Manuel Valls est arrivé au dîner annuel du Crif, un journaliste du Figaro donne des détails sur les invités de ce soir.

20h13 : Un journaliste du Monde donne des détails sur le 30e dîner annuel du Crif.

20h04 : Après les propos polémiques de son président, Roger Cukierman, le Conseil représentatif des institutions juives de France offre, ce soir, son traditionnel dîner, auquel doit notamment participer François Hollande. Suivez l'événement en direct et en vidéo par ici.