Cet article date de plus de sept ans.

Quand François Hollande blague sur les voitures "confisquées" par Ségolène Royal à l'Elysée

Le chef de l'Etat a raconté une anecdote inattendue sur sa ministre de l'Ecologie aux collégiens venus l'interroger dans le cadre de l'opération #MaPlanète organisée par France Info.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (François Hollande a reçu des collégiens dans le cadre de l'opération #MaPlanète (capture d'écran) © France Info)

"Ségolène Royal surveille, tous les mercredis, pour voir comment les uns et les autres se sont déplacés. Et elle confisque la voiture si elle n'est pas hybride ou électrique !"  Recevant, vendredi 30 octobre, dix collégiens qui ont planché pour imaginer des solutions pour sauver le climat dans le cadre de l'opération #MaPlanète de France Info, François Hollande a raconté une anecdote inattendue sur la ministre de l'Environnement. Selon le chef de l’Etat, Ségolène Royal mène en effet la vie dure à ses collègues ministres du gouvernement, du moins ceux surpris dans des voitures polluantes.

Quelques minutes plus tard, François Hollande s’est également prêté à une séquence surprenante : la visite du potager de l’Elysée en compagnie des collégiens. L’occasion notamment de découvrir que des blettes y sont cultivées pour être servies sur les tables du Palais.

"Il faut montrer l'exemple. Ici à l'Elysée, il y a des véhicules électriques, et la voiture que j'utilise est une voiture hybride. (...) Ici, on veut que le véhicule électrique puisse être l'utilisation première. Pourquoi ? Parce que ici, ce sont souvent des transports urbains, et, pour ne pas polluer, la meilleure façon, c'est d'avoir un véhicule électrique" , avait encore insisté le chef de l'Etat à un collégien lui demandant si, "en tant que citoyen, (il préférait) une voiture hybride non polluante, ou une voiture à moteur à explosion".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.