Démantèlement d'un réseau de prostitution à Rennes : huit femmes et un homme mis en examen

Neuf personnes ont été mises en examen à Rennes vendredi pour proxénétisme aggravé, indique France Bleu Armorique. Les mis en cause sont soupçonnés d'avoir prostitué plusieurs femmes dans au moins un logement du quartier de Bréquigny.

Article rédigé par
avec France Bleu Armorique - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le quartier Brequigny à Rennes (ille-et-Vilaine). (GOOGLE MAPS)

Neuf personnes, huit femmes et un homme, ont été mises en examen à Rennes vendredi 19 novembre pour proxénétisme aggravé, après le démantèlement d'un réseau de prostitution dans la métropole rennaise (Ille-et-Vilaine), indique le procureur de la République à France Bleu Armorique. Le chiffre d'affaires de ce trafic est estimé à plus de 219 000 euros.

Une information judiciaire a été ouverte le 27 mai 2021. Quatorze personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de cette enquête. Neuf sont finalement mises en examen : huit femmes âgées de 26 à 48 ans et une homme de 49 ans.

Plus de 230 000 euros retrouvés

Les mis en cause sont soupçonnés d'avoir prostitué plusieurs femmes dans au moins un logement du quartier de Bréquigny à Rennes. Les policiers de la sûreté départementale de Rennes ont observé "la présence régulière de jeunes femmes d'origine sud-américaine", explique le procureur Philippe Astruc. Les personnes observées sur les lieux sont directement liées à des annonces de "prestations sexuelles tarifées" sur des sites dédiés à ce type d'annonces.

L'enquête menée pendant plusieurs mois a permis d'établir l'existence d'une filière de prostitution très organisée avec la participation d'un "homme de main". Ce dernier était chargé d'assurer le transport des femmes et de gérer la location "des sites prostitutionnels". Il s'occupait également de virer l'argent du trafic via des mandats-cash en Espagne et en Amérique du Sud. Les enquêteurs ont saisi 15 850 euros lors d'une perquisition et ont découvert que 219 000 euros ont été déposés en banque.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prostitution

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.