Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Mobiles en prison : forfaits illimités

Les téléphones portables en prison, un secret de polichinelle. Les détenus se filment jusque sous le nez des caméras de surveillance. L'an dernier, plus de 30 000 mobiles ont été saisis dans les maisons d'arrêt françaises. Reportage de "Complément d'enquête".

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des scènes de vie ordinaires dans une prison française, filmées sans autorisation... au téléphone portable, et vues des millions de fois sur internet. Les mobiles en prison, "ça ne date pas d'hier", comme dit Elams. Ce jeune rappeur marseillais s'est fait connaître avec son clip "Prétoire". Un joli coup de com : son séjour à l'ombre lui a offert une place au soleil. Aujourd'hui, il enregistre son troisième album avec un grand label français... mais il encourt cinq ans de prison et 375 000 euros d'amende.

"P" comme prison... et passoire

Malgré les risques, les vidéos tournées sur téléphone portable entre les murs des pénitenciers se multiplient. Sur internet, les détenus chroniquent leur quotidien derrière les barreaux : jeux vidéo, banquets d'anniversaire et stupéfiants. La prison, on y trouve de tout. Mais comment ces objets interdits franchissent-ils les murs ? Surveillants "ripoux", paquets glissés au parloir ou jetés par-dessus les murs... ce serait facile de se faire livrer en prison.

Près de 200 prisons sur le territoire français, et 31 000 téléphones saisis l'an dernier. "Les prisons sont des passoires, et tout peut rentrer", selon les termes d'une surveillante interrogée par "Complément d'enquête". Des trafics qui posent évidemment la question de la sécurité. Mais comment vivre coupé des siens ?

Un reportage de Baptiste des Monstiers diffusé dans "Complément d'enquête" le 8 février 2018.

Complément d\'enquête. Mobiles en prison : forfaits illimités
Complément d'enquête. Mobiles en prison : forfaits illimités (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)