Serbie : dresser des chiens pour réinsérer les prisonniers

Dans une prison serbe, les prisonniers doivent s'occuper de chiens errants quotidiennement. Un moyen de les réinsérer dans la société.

Franceinfo

Le chien est-il réellement le meilleur ami de l'homme ? Dans la prison de Sremska Mitrovica, au nord de la Serbie, 80 détenus dressent et nourrissent de molosses errants durant deux heures chaque jour. "Ils nous aident autant que vous les aidez et cet échange quotidien d'énergie est une bonne chose", raconte Dusan Steric, détenu. Il y a deux ans, la prison a bâti un refuge pour 300 chiens, puis l'idée est venue d'y associer les prisonniers.

Un sens de l'empathie plus développé

Le but est de transformer ces animaux agressifs en toutous dociles. Pour le directeur de la prison, il s'agit du "meilleur programme de réinsertion au monde". Il affirme que les détenus ont développé considérablement leur sens de l'empathie et que leur agressivité a été réduite au contact des animaux. L'objectif est de lutter contre la récidive dans un pays où les prisons sont saturées. 

Un surveillant au centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse, le 27 novembre 2018.
Un surveillant au centre pénitentiaire de Bourg-en-Bresse, le 27 novembre 2018. (JEFF PACHOUD / AFP)