Prisons : le nombre de détenus atteint un nouveau record

Depuis l'arrivée de François Hollande à l'Elysée, la population pénale incarcérée a augmenté de 3 000 personnes.

L\'intérieur de la prison de Fresnes, en septembre 2016.
L'intérieur de la prison de Fresnes, en septembre 2016. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Pour la première fois, la barre des 70 000 est franchie. Le nombre de personnes détenues en France a battu un nouveau record, le 1er avril, atteignant 70 230, selon des chiffres publiés, lundi 24 avril, par le ministère de la Justice. Le précédent record, établi au mois de mars, était de 69 430 personnes incarcérées.

La capacité des établissements pénitentiaires français pour accueillir ces détenus n'étant que de 58 670 places opérationnelles au 1er avril, le taux d'occupation atteignait au début du mois 120%, tous établissements pénitentiaires confondus. Dans sept prisons, ce taux était d'au moins 200%. Au total, 1 883 personnes détenues dormaient sur des matelas au sol au 1er avril.

Moins de condamnés, plus de prévenus

Depuis l'arrivée de François Hollande à l'Elysée, le nombre de personnes incarcérées a progressé d'environ 3 000. Au cours du quinquennat, le nombre de condamnés derrière les barreaux a pourtant baissé, passant de 50 300 en mai 2012 à 49 780 en avril 2017. C'est le nombre de prévenus incarcérés qui a bondi, de 16 773 à 20 450.

Chacun des deux candidats en lice pour le second tour de l'élection présidentielle s'est prononcé pour la construction de nouvelles places de prison, mais dans des proportions très différentes : 15 000 pour Emmanuel Macron et 40 000 pour Marine Le Pen.