Pas-de-Calais : trois surveillants de prison agressés par un détenu

Le parquet antiterroriste a été saisi après l'agression de trois surveillants de prison, ce jeudi 11 janvier dans le Pas-de-Calais. L'agresseur est un des cerveaux de l'attentat de Djerba (Tunisie), en 2002. Depuis Vendin-le-Vieil, le journaliste Vincent Dupire fait le point pour France 3.

FRANCE 3

Après l'agression, ce jeudi 11 janvier, de trois détenus, le journaliste Vincent Dupire explique que le suspect, Christian Ganczarski, "était placé à l'isolement depuis ce week-end, ici dans cette prison de haute sécurité de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais). Il a demandé à accéder au téléphone et c'est lors de son extraction qu'il s'en est pris à quatre de ses surveillants à l'aide d'une paire de ciseaux ou d'un couteau de cantine très affûté, en blessant trois au thorax et à la gorge et un quatrième plus sérieusement au cuir chevelu, et qui a dû être d'ailleurs hospitalisé en état d'urgence."

Une peine de 18 ans pour terrorisme

Le journaliste ajoute : "Christian Ganczarski est un détenu d'origine allemande d'une cinquantaine d'années qui purge ici une peine de 18 ans pour avoir participé aux attentats Djerba (Tunisie) en 2002 contre une synagogue. Il est aussi soupçonné d'avoir participé aux attentats du 11 septembre et c'est d'ailleurs après avoir appris que les États-Unis réclamaient son extradition qu'il a dû être placé à l'isolement en raison de sa réaction très violente."

Le JT
Les autres sujets du JT
Christian Ganczarski, l\'islamiste qui a agressé trois surveillants à la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais).
Christian Ganczarski, l'islamiste qui a agressé trois surveillants à la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais). (FRANCE 2)