VIDEO. Orne : la prison de Condé-sur-Sarthe, un établissement très sécurisé

En six ans, plus d'une vingtaine de prises d'otages et d’agressions ont eu lieu à la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), l'une des plus sécurisées d'Europe.

France 2

La prison de Condé-sur-Sarthe (Orne) a connu une énième prise d'otage, mardi 11 juin. Les surveillants ont pu être libérés et le détenu placé en garde à vue. Si l'établissement connaît des prises d'otages en série, c'est que les détenus les plus dangereux y sont incarcérés, c'est-à-dire les radicalisés ou les détenus présentant de graves problèmes de discipline.  

Double mur d'enceinte

Tout est fait pour que ce genre d'incident ne se produise pas. La prison possède quatre miradors, un double mur d'enceinte et à l'intérieur, tout est compartimenté et tout est cloisonné. Pourtant, cela n'empêche pas les agressions de se produire. Le 5 mars dernier, Michaël Chiolo, un détenu radicalisé s'en est pris avec un couteau à deux gardiens. Il s'était ensuite retranché dans une partie de la prison avec sa compagne. Dans le cas de la prise d’otage de mardi soir, le profil de l'agresseur est très différent, c'est un multirécidiviste qui en est maintenant à sa sixième prise d'otage dans un établissement pénitentiaire, explique le journaliste de France 2 Olivier Feniet.

Le JT
Les autres sujets du JT
La prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), le 6 mars 2019.
La prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), le 6 mars 2019. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)