Moselle : une partie de la prison de Metz-Queuleu évacuée

Branle-bas de combat, lundi 8 juin, à la prison de Metz-Queuleu (Moselle). La stabilité et l'intégrité du bâtiment sont menacées.

franceinfo

Les abords de la maison d'arrêt de Metz sont calmes, lundi soir, mais lundi 8 juin, en fin d'après-midi, le bâtiment C s'est affaissé sur dix centimètres. Craignant un effondrement du bâtiment, les autorités pénitentiaires ont évacué les 53 détenus avant de les réintégrer dans d'autres secteurs de la prison. Quelques-uns vont être transférés dans d'autres prisons de la région Grand Est.

Un séisme en cause ?

L'affaissement est survenu peu avant 17 heures lundi. En amont, plusieurs fissures sont apparues dans le sol. Le bâtiment concerné était en travaux et de nombreux problèmes avaient déjà été signalés. Les représentants du bureau de recherche géologique et minière de Nancy sont sur place pour évaluer les dégâts. Une secousse sismique non ressentie pourrait être à l'origine de cet affaissement, conclut la journaliste de France 3 Louise Klethi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo de l\'extérieur de la prison de Metz-Queuleu, le 21 mai 2014.
Une photo de l'extérieur de la prison de Metz-Queuleu, le 21 mai 2014. (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)