Isère : les filins "anti-hélicoptère" de la prison de Saint-Quentin-Fallavier abîmés par la neige

Le secrétaire régional Ufap/Unsa-Justice assure à France Bleu Isère que la sécurité de la prison n'est pas menacée, mais que le "système est instable" et qu'il est urgent de réparer les dégâts.

Le centre pénitentiaire de Saint-Quentin Fallavier en Isère, en 2005.
Le centre pénitentiaire de Saint-Quentin Fallavier en Isère, en 2005. (LE DAUPHINE LIBERE / MAXPPP)

Les filins "anti-hélicoptère" de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) ont été fragilisés par la neige qui est tombée dans la nuit de jeudi à vendredi, indique France Bleu Isère ce mardi. L’un des pylônes s’est effondré.

"Les soudures à la base ont lâché, le pylône s'est écroulé sur un grillage entre le terrain de sport et l'un des couloirs de circulation qui permet d'assurer des relais sur les miradors", explique Alain Chevallier, secrétaire régional Ufap/Unsa-Justice. Les détenus ont pour l'instant interdiction d'accéder au terrain de foot.

"Le problème, c'est qu'en s'écroulant, le poteau a mis en tension les autres poteaux puisqu'ils sont tous reliés par un filin. Pour le moment deux sont légèrement pliés. Si l'un d'entre eux cède, ça peut être très dangereux", poursuit-il.

Les filins doivent permettre d’éviter une évasion par les airs. C’est notamment ce qui avait été mis en place en février dernier au Centre pénitentiaire de Réau (Seine-et-Marne), après l’évasion de Redoine Faïd. Le secrétaire régional Ufap/Unsa-Justice assure à France Bleu Isère que la sécurité de la prison n'est pas menacée, mais que le "système est instable" et qu'il est urgent de réparer les dégâts, avant qu'il y ait "un effet domino sur les autres poteaux".