Gardiens de prison agressés : émotion à la prison de Vendin-le-Vieil

Depuis la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), où trois gardiens ont été blessés par un islamiste, ce jeudi 11 novembre, la journaliste Marianne Mas fait le point sur l'émotion suscitée par l'agression

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La journaliste Marianne Mas évoque l'émotion au sein de l'établissement pénitentiaire où trois gardiens ont été agressés, ce jeudi 11 janvier, "puisque deux des trois surveillants blessés sont toujours hospitalisés. De l'émotion, mais aussi de la colère. Parce qu'il faut savoir que pour ce détenu particulièrement surveillé, les personnels qui étaient en charge de sa sécurité étaient normalement équipés avec des équipements de protection spéciaux : des casques, des boucliers."

Salah Abdeslam bientôt à Vendin-le-Vieil

La journaliste ajoute : "Mais lundi dernier, la direction (de l'établissement pénitentiaire) avait décidé de suspendre cette mesure de protection, d'où l'incompréhension totale des surveillants. Et puis, à Vendin-le-Vieil, on se prépare à accueillir aussi, très bientôt, Salah Abdeslam, le détenu le plus surveillé de France, avant l'ouverture de son procès à Bruxelles, le 5 février prochain".

Le JT
Les autres sujets du JT
Devant la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) le 3 juillet 2016.
Devant la prison de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais) le 3 juillet 2016. (MAXPPP)