Colombie : des détenues aux fourneaux d'un restaurant gastronomique

Dans une prison pour femmes de Carthagène, en Colombie, se trouve un restaurant gastronomique très prisé. Ce sont les détenues qui cuisinent et assurent le service. Une expérience de réinsertion originale et prometteuse.

France 2

À Carthagène, en Colombie, les sculptures de Botero sont un passage incontournable. L'ancienne ville coloniale est devenue une destination à la mode pour les Américains, mais aussi pour les Français. Au détour de ses ruelles fleuries, en plein quartier historique, ce bâtiment blanc est une prison pour femmes. Une façade décatie, des grilles et derrière le portail peint en rose se cache un restaurant gastronomique tenu par les prisonnières. Les portes de la prison s'ouvrent aux touristes à partir de 19h30. Tous ont réservé pour dîner à l'Interno. Ils savent qu'ils seront servis par des prisonnières, mais le moment où ils rentrent est loin d'être anodin. Pour la plupart, c'est le premier contact avec le monde carcéral.

Les violences diminuées de moitié

Cette jeune Colombienne mère de deux enfants est emprisonnée depuis deux ans pour trafic de drogue. Elle a déjà fait plusieurs séjours en prison. En cuisine, ça s'active aussi. Aux fourneaux, une autre détenue. Ce sont des chefs étoilés colombiens qui ont élaboré le menu. Une première en prison, encadrée par un cuisinier professionnel. Crystal est américaine. Elle est en détention depuis cinq mois, en attente de jugement pour détention de cocaïne. Les clients ne cherchent pas à savoir ce qu'elle a fait. Le charme opère, tout simplement. En travaillant comme serveuse, elle verra sa peine diminuée. Grâce aux revenus du restaurant, les conditions de vie se sont améliorées dans la prison et les violences ont diminué de 50%.

Le JT
Les autres sujets du JT