Brésil : 57 morts lors d'une mutinerie en prison

De violents affrontements entre deux gangs rivaux ont fait 57 morts dans une prison au nord du Brésil le lundi 29 juillet.

FRANCE 2

La prison d'Altamira dans l'Etat brésilien du Para, au nord du pays, a été le lieu de massacres extrêmement violents. Les membres d'un gang ont investi une partie de l'établissement où étaient situés ceux d'un autre gang rival. Armés de machettes, les protagonistes de ces affrontements ont causé au moins 57 morts. Deux gardiens ont été pris en otage, avant d'être finalement relâchés. La prison a même en partie pris feu. Il a fallu six heures pour rétablir l'ordre.

Des hommes décapités

Les responsables du pénitencier étaient choqués par la violence de ces actes. "Ce sont des scènes macabres qui ont été découvertes ici. Il y a eu des prisonniers décapités, d'autres qui sont morts asphyxiés par les fumées", confie Evan Fontenelle, président de la commission locale des droits de l'Homme. Les instances brésiliennes annoncent que les leaders de la mutinerie vont être déplacés dans d'autres établissements où ils seront placés à l'isolement.

Le JT
Les autres sujets du JT
De violents affrontements entre deux gangs rivaux ont fait 57 morts dans une prison au nord du Brésil le lundi 29 juillet.
De violents affrontements entre deux gangs rivaux ont fait 57 morts dans une prison au nord du Brésil le lundi 29 juillet. (FRANCE 2)