VIDEO. "Les maisons de retraite font peur alors on ferme les yeux" : le message d'alerte de l'aide-soignante Hella Kherief

Après avoir témoigné à visage découvert dans "Envoyé spécial", en septembre, cette employée d'un hôpital privé de Marseille avait soudainement perdu son travail.

Voir la vidéo

"Aujourd'hui, on ne prend pas conscience de ce qu'il se passe dans les maisons de retraite." L'aide-soignante Hella Kherief a appelé, dimanche 7 octobre, à "s'intéresser" au sort des résidents de ces établissements, plutôt que de "fermer les yeux" sur cette réalité qui "fait peur".

Sur le plateau de "C Politique, la suite", sur France 5, cette femme est revenue sur les conditions dans lequelles elle a perdu son emploi après avoir témoigné dans l'émission d'"Envoyé spécial" sur les Ehpad privés"J'ai payé le prix cher mais ce n'est pas grave, a-t-elle estimé. Si aujourd'hui ça permet de faire bouger les choses, si énormément de personnels soignants se reconnaissent dans mon témoignage, c'est le principal. Cela prouve que ce n'est pas un cas isolé, que c'est partout en France et que le gouvernement doit agir vite."

Regardez l'intégralité de son intervention sur France 5 :

Voir la vidéo

L\'aide-soignante Hella Kherief sur le plateau de \"C Politique, la suite\", sur France 5, le 7 octobre 2018.
L'aide-soignante Hella Kherief sur le plateau de "C Politique, la suite", sur France 5, le 7 octobre 2018. (FRANCE 5)