Maltraitance dans les Ehpad : le patron d'Orpea convoqué le 1er février par le gouvernement

Jean-Christophe Romersi devra "répondre" aux "accusations graves" concernant les pratiques de son groupe dénoncées dans un livre-enquête.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre chargée de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, le 13 octobre 2021. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le gouvernement hausse le ton. La ministre déléguée chargée de l'Autonomie des personnes âgées, Brigitte Bourguignon, a convoqué Jean-Christophe Romersi, le directeur général d'Orpea, le 1er février pour "répondre" aux "accusations graves" concernant les pratiques du groupe dans ses Ehpad, dénoncées dans un livre qui a entraîné une onde de choc.

Depuis la publication lundi dans le quotidien Le Monde d'extraits du livre Les Fossoyeurs du journaliste Victor Castanet, les déclarations indignées se succèdent. "Les révélations faites dans ce livre sont absolument révoltantes, vous avez le ventre noué en lisant des choses pareilles. Et si ces faits sont avérés, ils devront évidemment être sanctionnés avec la plus grande sévérité", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du Conseil des ministres, mercredi 26 janvier.

Le livre, sorti mercredi, décrit un système où les soins d'hygiène, la prise en charge médicale, voire les repas des résidents sont "rationnés" pour améliorer la rentabilité du groupe d'Ehpad privés. Et ce alors que les séjours sont facturés au prix fort.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Prise en charge des personnes âgées

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.