Pornographie : des collégiens exposés à des contenus pour adultes en Gironde

Une dizaine d'enfants du collège de Millau ont fait l'objet d'un rappel à l'ordre par leur principale pour des comportements inappropriés. Elle interpelle les parents de certains élèves trop exposés aux contenus pornographiques proposés sur internet.

France 2

Un rappel à l'ordre qui interpelle. Dans le collège de Mios (Gironde), certains élèves âgés de 10 et 11 ans visionnent des vidéos pornographiques. "Dans les WC, ils peuvent derrière les portes rentrer à deux ou trois et puis se montrer les photos ou les vidéos", déplore Florence Maquin, principale du collège de Mios (Gironde). Mais certains vont plus loin que la simple consommation d'images. "Des jeunes filles se plaignent que les garçons les sollicitent les frottent les touchent (...) ils prennent ça pour un jeu", ajoute la principale.


Une lettre envoyée aux parents d'élèves

La principale a envoyé une lettre aux 600 parents d'élèves pour les alerter sur "l'hyper sexualité des élèves" en leur demandant de surveiller l'utilisation des portables. 15% des 14-15 ans visionnent une fois par semaine des images à caractère pornographique et 8% en sont même dépendants, selon les chiffres de l'IPSOS daté de 2018. 20 élèves du collège de Mios ont été sanctionnés et 10 exclus temporairement.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'accès à la pornographie gratuite s\'est généralisé avec le développement d\'Internet. (Photo d\'illustration)
L'accès à la pornographie gratuite s'est généralisé avec le développement d'Internet. (Photo d'illustration) (AFP)