PMA pour toutes : le long parcours des futures mères

Les couples de femmes désirant un enfant attendent beaucoup de l'évolution législative en France. Depuis plusieurs années, elles doivent faire le choix d'un long parcours via l'étranger. Voici celui de Cécile et Flavia.

France 2

Pour bénéficier de la procréation médicalement assistée, Cécile, 32 ans, a dû se tourner vers l'étranger. Cécile et sa compagne ont mis tous leurs espoirs et leurs économies dans une clinique au Danemark. "C'est un peu stressant de toujours faire ces allers-retours, sans que ce soit vraiment prévu. C'est un peu d'argent", explique la Française de 32 ans. Il faut débourser 1 000 euros pour chaque insémination. Sans compter les billets d'avion et la nuit d'hôtel.

"Je suis fière de lui expliquer son histoire"

Depuis plusieurs mois, afin de mettre toutes les chances de son côté, Cécile a dû prendre un lourd traitement à base d'hormones. C'est loin d'être une partie de plaisir, "plus les soirs passent et plus ça fait mal", témoigne la future maman. Le couple avait décidé de financer encore deux tentatives. La dernière aura été la bonne. Leur petite Raphaëlle est née. "Je suis fière de lui expliquer son histoire. De lui dire par quoi on a dû passer et que oui, c'est un peu la galère, parce que ça l'a été, mais ça ne l'a pas été tant que ça", explique Cécile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ventre d\'une femme enceinte (photo d\'illustration).
Le ventre d'une femme enceinte (photo d'illustration). (REMI WAFFLART / MAXPPP)