Paris : une marche des fiertés très engagée

La marche des fiertés, organisée à Paris samedi 30 juin, a permis de soulever des questions sociétales majeures, le tout dans une ambiance de fête.

Voir la vidéo
France 3

La bannière arc-en-ciel se dresse comme un symbole dans la marche des fiertés du samedi 30 juin. L'occasion de revendiquer de nouveaux droits, comme l'ouverture de la Procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes. Grâce à la PMA, Laure et sa compagne sont des mamans comblées et espèrent que d'autres couples de femmes pourront avoir cette chance.

Lutter contre l'homophobie

Un autre drapeau arc-en-ciel est visible, accroché au siège de l'Assemblée nationale. Les députés auront à voter un projet de loi sur cette question. L'homophobie, elle,  fait toujours des victimes : même si l'ambiance de la marche des fiertés est festive, tout le monde en a bien conscience. "L'égalité sera totale le jour où tous les couples de même sexe, hommes, femmes, bi et trans auront les mêmes droits que les hétéros", confirme un participant. D'autres marches sont prévues en France, comme à Marseille (Bouches-du-Rhône), samedi 7 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants agitent des drapeaux arc-en-ciel, le 30 juin 2018, lors de la Marche des fiertés, à Paris, devant la statue de Jeanne d\'Arc couverte d\'un tissu noir.
Des manifestants agitent des drapeaux arc-en-ciel, le 30 juin 2018, lors de la Marche des fiertés, à Paris, devant la statue de Jeanne d'Arc couverte d'un tissu noir. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)