Pauvreté : Emmanuel Macron dévoile son plan

Le plan pauvreté, très attendu par les associations, a été présenté jeudi 13 septembre. Emmanuel Macron veut changer de logique et d'approche. Il s'est donné deux objectifs : prévenir la précarité dès le plus jeune âge et renforcer les politiques d'insertion.

France 3

Lutter contre le scandale de la pauvreté qui touche neuf millions de personnes, dont trois millions d'enfants en France, c'est le défi d'Emmanuel Macron. Pour cela, il entend changer de logique : "Ce plan de prévention et de lutte contre la pauvreté, ça n'est pas un plan de charité [...] car il ne s'agit pas de permettre de vivre un tout petit mieux dans la pauvreté, il s'agit de sortir de la pauvreté", a affirmé le président de la République lors de son discours. Un combat qui commence dès la petite enfance. 90 000 places en crèche seront réservées à des enfants en difficulté et des repas à 1€ seront proposés dans les cantines. Pour faciliter l'accès aux soins des plus vulnérables, la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) sera étendue.

Une inflexion à gauche

L'autre volet du plan concerne le retour à l'emploi et la réinsertion : obligation de se former jusqu'à 18 ans et création d'un revenu universel d'activité en 2020. En présentant lui-même ce plan pauvreté, le chef de l'État ouvre le chapitre social du quinquennat et fait une inflexion sur sa gauche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président français, Emmanuel Macron, lors de la présentation de son plan pauvreté, le 13 septembre 2018 au musée de l\'Homme, à Paris. 
Le président français, Emmanuel Macron, lors de la présentation de son plan pauvreté, le 13 septembre 2018 au musée de l'Homme, à Paris.  (MICHEL EULER / AFP)