Pas-de-Calais : un maire reloge les habitants d'une tour minée par la délinquance

Face à un immeuble visé par des incendies volontaires, le maire d'Avion (Pas-de-Calais) a pris le mois dernier un arrêté de relogement pour les habitants. Ils peuvent désormais préparer leurs déménagements. 

FRANCE 3

À Avion (Pas-de-Calais), au dixième étage de la tour des Frênes, les cartons sont déjà prêts. La semaine suivante, Marie-Thérèse Friant déménage dans un nouvel appartement, non sans un léger pincement au cœur. "Cela me fait un peu drôle quand même. Cela fait 20 ans que je suis ici. Mais il était temps de déménager, on avait peur ici, on n'était pas en sécurité", explique la locataire. 

Certains locataires vont déménager dans une maison

Construite dans les années 1960, la tour des Frênes est aujourd'hui squattée et dégradée. Au mois d'août 2019, trois incendies menacent la sécurité des habitants. Le maire d'Avion prend alors un arrêté : les locataires ont un mois pour quitter les lieux. C'est un soulagement pour Yvonne Glowacki, 78 ans. Elle va emménager dans une maison. "Je suis très contente, très heureuse. Jamais je ne m'attendais à avoir une maison", se réjouit-elle. La future maison d'Yvonne n'attend plus qu'elle. Pour leur relogement, les locataires sont aidées par des bailleurs sociaux. En cas de hausse des loyers, elle ne sera pas supérieure à 10% du précédent montant. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Face à un immeuble visé par des incendies volontaires, le maire d\'Avion (Pas-de-Calais) a pris le mois dernier un arrêté de relogement pour les habitants. Ils peuvent désormais préparer leurs déménagements. 
Face à un immeuble visé par des incendies volontaires, le maire d'Avion (Pas-de-Calais) a pris le mois dernier un arrêté de relogement pour les habitants. Ils peuvent désormais préparer leurs déménagements.  (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)