Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Nuit debout : Finkielkraut compare son "Gnagnagnagnagna" au "Allô quoi" de Nabilla

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Finkielkraut se compare à Nabilla
FRANCE 5
Article rédigé par
France Télévisions

Le philosophe est revenu avec humour, jeudi, sur France 5, sur son expulsion du rassemblement de Nuit debout, le 16 avril, à Paris.

Désormais, il en sourit. Interrogé sur son accès de colère, le 16 avril, lors de son expulsion de la Nuit debout, à Paris, le philosophe Alain Finkielkraut a répondu avec autodérision, jeudi 5 mai, sur le plateau de "C à vous", sur France 5. Il a estimé qu'il devrait "breveter" son expression "Gnagnagnagnagna, pauvre conne !""C'est comme Nabilla, c'est mon 'Allô quoi'", a-t-il lancé.

Disant ne pas regretter sa réaction sur la place de la République, il a affirmé avoir été "poussé à bout" par des participants à Nuit debout qui lui étaient hostiles. "J'aurais pu partir silencieusement, imperturbé, a-t-il reconnu. Malheureusement, je ne suis pas imperturbable."

Le soutien de Najat Vallaud-Belkacem

Cet épisode, au cours duquel il dit avoir reçu un crachat, avait valu au membre de l'Académie française le soutien de plusieurs politiques de tous bords, dont le député Les Républicains Eric Ciotti et la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.