Nuit debout : Yánis Varoufákis applaudi, Alain Finkielkraut chahuté

Le mouvement Nuit debout battait son plein samedi soir avec la venue de grands noms. Retour sur cette soirée riche en émotions.

France 2

Assis, puis debout au milieu de la foule, le sulfureux Yánis Varoufákis, l'ancien ministre des Finances grec, était l'invitée surprise de l'assemblée générale de Nuit debout, samedi 16 avril à Paris. "Je vous témoigne la solidarité d'Athènes et de toutes les autres villes d'Europe où je suis allé", a-t-il notamment déclaré pendant ses cinq minutes de prises de parole. Il s'en défend, mais sa présence place de la République est évidemment politique.  

Aucun incident à déplorer

Et si l'ancien ministre grec a été accueilli comme une star, c'est loin d'être le cas de l'académicien Alain Finkielkraut. Il croyait lui aussi pouvoir assister au débat. Mais ce sont les insultes qui l'ont accueilli. L'académicien a été expulsé sans ménagements de la place de la République avec son épouse. Une nuit de plus passée debout, cette fois sans aucun incident à déplorer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants de la Nuit debout, le 11 avril 2016 à Paris.
Des manifestants de la Nuit debout, le 11 avril 2016 à Paris. (RODRIGO AVELLANEDA / ANADOLU AGENCY / AFP)