Plus de 3 600 sans-abri ont été recensés à Paris lors de la Nuit de la solidarité

Lors de la première édition, en 2018, 3 035 personnes sans-abri avaient été recensées, alors que 21 500 places étaient ouvertes.

Des bénévoles de la Nuit de la Solidarité dans les rues de Paris, le 15 février 2018.
Des bénévoles de la Nuit de la Solidarité dans les rues de Paris, le 15 février 2018. (GERARD JULIEN / AFP)

La deuxième édition de la Nuit de la Solidarité, qui s'est déroulée dans la nuit de 7 au 8 février et qui consiste à recenser les personnes dormant dans les rues de Paris, a permis de décompter 3 622 sans-abri dans la capitale, annonce, jeudi 14 février sur franceinfo, Dominique Versini, adjointe à la maire de Paris en charge des solidarités et de la lutte contre l'exclusion.

2 232 personnes sans-abri décomptées dans les rues de Paris

Ce décompte a été effectué par des bénévoles : 1 700 Parisiens et 400 travailleurs sociaux volontaires. Dans le détail, 2.232 personnes sans-abri ont été décomptées dans les rues de Paris, 639 ont été recensées dans le bois de Vincennes (12e), le bois de Boulogne (16e) et La Colline (18e), les parcs et jardins et les talus du périphérique, 298 dans les gares, 292 dans les stations de métro, 100 à l’AP-HP, 37 dans les parkings, et 24 par des bénévoles de Paris Habitat.

24 000 places d'hébergement étaient ouvertes

24 000 places d'hébergement étaient ouvertes lors de cette deuxième Nuit de la Solidarité. Lors de la première édition, en 2018, 3 035 personnes sans-abri avaient été recensées, alors que 21 500 places étaient ouvertes. Selon Dominique Versini, cette différence s'explique notamment par le fait que les bénévoles ont étendu leur décompte à la périphérie de Paris, et par la fermeture du camp d'aide humanitaire, porte de la Chapelle, dans le 18e arrondissement de Paris.