Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Des salariés empêchent "M. Fessenheim" d'entrer dans la centrale

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Francis Rol-Tanguy devait rencontrer la direction et les représentants du personnel pour la première fois depuis sa nomination au poste de "délégué interministériel à la fermeture de la centrale nucléaire et à la reconversion du site de Fessenheim".

NUCLEAIRE – Il n'est pas le bienvenu à Fessenheim (Haut-Rhin). Francis Rol-Tanguy, le nouveau délégué interministériel chargé de la fermeture de la centrale nucléaire alsacienne, voulait y entrer vendredi 14 décembre au matin. Il en a été empêché. Près de 200 salariés mécontents ont formé une chaîne humaine pour le repousser.

Francis Rol-Tanguy avait prévu de rencontrer la direction et les représentants du personnel pour la première fois depuis sa nomination au poste de "délégué interministériel à la fermeture de la centrale nucléaire et à la reconversion du site de Fessenheim". Cette mission lui a été confiée après que François Hollande s'est engagé à fermer, d'ici à la fin 2016, cette centrale nucléaire, la plus ancienne en activité en France, qui emploie 800 agents EDF.

"Le personnel lui a signifié qu'il n'avait rien à faire ici, parce qu'on n'a pas besoin de liquidateur", a expliqué à l'AFP le délégué CGT du site, Jean-Luc Cardoso. "J'aurais préféré que le dialogue s'engage aujourd'hui, mais il s'engagera en janvier", a réagi Francis Rol-Tanguy devant des journalistes, ajoutant qu'il comprenait "très bien la première réaction des salariés de Fessenheim".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.