Cet article date de plus de trois ans.

Nucléaire : la Suisse tourne la page

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Nucléaire : la Suisse tourne la page
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Adoptée à 58%, ce lundi 22 mai en Suisse, une nouvelle loi interdit toute construction de nouvelle centrale nucléaire et soutient les énergies renouvelables.

C'est un vote historique. D'ici 2050, il n'y aura plus de nucléaire en Suisse. Le pays se donne 33 ans pour fermer ses quatre centrales, un délai raisonnable. Elles fournissent aujourd'hui un tiers des besoins en énergie. Les Suisses ont massivement voté cette sortie du nucléaire par référendum : oui à 58,2%. "Je suis très heureuse parce que c'est un changement historique, la population suisse a dit 'non' à la construction de nouvelles centrales nucléaires et oui au développement des énergies renouvelables", affirme Regula Rytz, présidente des Verts en Suisse.

Une facture de 37 euros par habitant

Le plan prévoit de réduire la consommation énergétique par habitant. Là, l'objectif fixé est ambitieux : -16% par personne d'ici 2020 et -43% d'ici 2035. Les énergies renouvelables seront développées. Priorité à l'hydroélectricité, à l'éolien et au solaire. Reste le coût de cette transition énergétique : le gouvernement promet aux Suisses une facture de 37 euros par an et par personne. Pour les voisins allemands, la facture s'est avérée beaucoup plus salée que prévu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.