Nucléaire : dans la centrale de Cattenom, en Lorraine

En Moselle, la centrale nucléaire de Cattenom a 30 ans, une équipe de France 3 a pu s'introduire en exclusivité à l'occasion de la visite d'inspection décennale.

France 3

Quelque chose a changé dans le paysage lorrain de Cattenom (Moselle). Depuis le mois de juin, la sixième centrale la plus puissante au monde n'émet plus que trois panaches de vapeur d'eau au lieu de quatre. Le réacteur numéro un capable à lui seul de produire 2% de l'électricité en France est arrêté pour sa grande visite décennale.

Zone sensible

Nous voici dans la zone la plus sensible de la centrale. Sous ce dôme de béton, l'enceinte d'acier dans laquelle se trouve la piscine à combustible nucléaire. Des brigades d'experts y pénètrent, mais ce sont des robots qui inspectent les tuyauteries. La caméra traque les traces d'érosion. La piscine avec ses barres d'uranium en fonctionnement dégage des vapeurs radioactives à plus de 250 degrés. La partie non nucléaire de la centrale est aussi inspectée pièce par pièce.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube), le 25 avril 2011.
La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube), le 25 avril 2011. (MAXPPP)