Cet article date de plus d'un an.

Le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Tricastin redémarre après sa visite des 40 ans

La visite décennale est une étape d'un réexamen périodique, qui vise à déterminer si, et à quelles conditions, les réacteurs peuvent fonctionner au-delà de 40 ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) le 16 novembre 2017. (TRIPELON-JARRY / ONLY FRANCE / AFP)

A l'arrêt pendant près de sept mois. Le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Tricastin (Drôme) a redémarré après une visite exceptionnelle destinée à lui permettre de poursuivre sa vie au-delà de quarante ans, indique EDF, lundi 23 décembre. Le réacteur de 900 MW situé dans la centrale du Tricastin, dans la vallée du Rhône à la frontière de la Drôme et du Vaucluse, est le premier du parc français à avoir ainsi passé sa quatrième "visite décennale".

"Le réacteur 1 de Tricastin a été connecté au réseau national d'électricité aujourd'hui (lundi) à 3h42", a indiqué une porte-parole d'EDF. "Le réacteur va monter progressivement jusqu'à sa pleine puissance", a-t-elle précisé. Tricastin 1 avait été arrêté début juin pour cette visite qui devait durer initialement jusqu'au mois de novembre. La visite décennale est une étape d'un réexamen périodique plus large mené par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui doit déterminer si, et à quelles conditions, les réacteurs peuvent fonctionner au-delà de 40 ans.

Un secteur concerné par le séisme de novembre

Le 11 novembre, le secteur du Tricastin, plus éloigné de l'épicentre, avait pourtant été fortement touché par le séisme de magnitude 4,9 près du Teil (Drôme), car il est installé sur un sol sédimentaire et non pas rocheux. "En ce qui concerne la centrale nucléaire du Tricastin, aucun des capteurs de surveillance sismique n'a atteint le seuil nécessitant des vérifications approfondies, précise l'ASN dans un communiqué du 12 décembre. Aucun dommage mettant en cause la sûreté des installations nucléaires de la plateforme  Orano (anciennement Areva NC) est une multinationale française du secteur de l'énergie, œuvrant principalement dans les métiers du nucléaire. Ses activités sont principalement liées à l'énergie nucléaire : extraction de l'uranium, concentration, raffinage, conversion et enrichissement de l'uranium, fabrication d'assemblages de combustible nucléaires, transport des combustibles nucléaires, traitement des combustibles nucléaires usés, démantèlement nucléaire et gestion des déchets radioactifs. " data-original-title="">Orano Cycle du Tricastin n'a par ailleurs été constaté."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nucléaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.