Eva Joly fait son retour télévisuel dans le journal de 20 heures sur France 2, mardi

Eva Joly, la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle, qui s'exprimera mardi soir dans le 20h de France 2, affirme dans "Le Monde"avoir été "outrée, scandalisée, de l'intervention d'Areva dans les discussions avec le PS".

Eva Joly manifeste pendant le G20 (novembre 2011)
Eva Joly manifeste pendant le G20 (novembre 2011) (BORIS HORVAT / AFP)

Eva Joly, la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts à la présidentielle, qui s'exprimera mardi soir dans le 20h de France 2, affirme dans "Le Monde"avoir été "outrée, scandalisée, de l'intervention d'Areva dans les discussions avec le PS".

La candidate écologiste à la présidentielle sort de son silence. Dans un , Eva Joly affirme être "plus décidée que jamais à porter le mandat [qu'elle a] reçu lors des primaires de [son] parti". Elle répond ainsi aux rumeurs qui évoquaient un éventuel renoncement de sa part. Elle s'exprimera aussi mardi au JT de 20h sur France 2.

Revenant sur les propos de Noël Mamère, qui avait assuré qu'il fallait la "protéger des discussions", Mme Joly déclare : "Il a voulu dire qu'une candidate à la présidentielle ne doit pas mettre les mains dans le cambouis des appareils et doit garder de la hauteur".

Les amis de Hollande se sont révélés archaïques

Mme Joly revient aussi sur l'accord PS-EELV : "cet accord ne me fait pas rêver. On a listé nos désaccords, sur l'EPR, la sortie du nucléaire, Notre-Dame-des-Landes, la réduction des déficits. Les négociateurs écologistes ont fait de leur mieux. Mais la vérité, c'est que les amis de François Hollande se sont révélés archaïques face à la modernité de notre projet".

"Moi je défends une politique de civilisation. Je vais parler de sortie du nucléaire, bien sûr, et je crois que nous gagnerons cette bataille dans les urnes. Je vais aussi parler des valeurs, du rétablissement dans notre pays d'une "République exemplaire", car la France est abîmée sur ce plan", a ajouté la candidate.