EPR de Flamanville : "La turbine la plus puissante au monde" devrait bientôt être mise en route

Publié Mis à jour
EPR de Flamanville : "La turbine la plus puissante au monde" devrait bientôt être mise en route
france 2
Article rédigé par
S. Feydel, M. Anglade, Y. Moine, F. Prigent - France 2
France Télévisions

L'EPR de Flamanville (Manche), la centrale nucléaire de nouvelle génération, devrait charger du combustible courant 2023 et commencer à produire de l'énergie deux mois après sa mise en route. Le chantier de la centrale a déjà pris onze ans de retard.

Chantier sans fin, échec industriel. C'est une réputation qui colle à la peau de Flamanville (Manche) et qu'EDF cherche à faire oublier, avec un message : c'est la dernière ligne droite. La centrale va enfin produire de l'électricité. EDF insiste : dans la salle des machines, on en est aux finitions. La turbine de 70 mètres de long sera bientôt mise en route. "C'est la turbine la plus puissante au monde", déclare un employé.

Au fil des ans, la facture explose

La construction de l'EPR commence en 2007. Ce réacteur de troisième génération devait être la vitrine du nucléaire français, avec un calendrier vite jugé irréaliste. Problèmes de fissures, de soudure, de qualité de carbone... Au fil des ans, la facture explose, pour atteindre 12,7 milliards aujourd'hui. EDF pourra-t-elle tenir sa promesse, qui est de produire de l'électricité ici, fin 2023 ? C'est loin d'être réglé. Le feuilleton des EPR se poursuit, et au moins six nouveaux réacteurs doivent être mis en construction.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.