Cet article date de plus de trois ans.

EPR de Flamanville : 150 cadenas placés sur des armoires contenant les systèmes de pilotage ont été volés

Une enquête a été ouverte par le parquet de Cherbourg, indique EDF.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'EPR de Flamanville (Manche) en construction, le 30 mars 2016. (MAXPPP)

"Compte tenu de la sensibilité des équipements et de la nature de l'acte de malveillance, on a porté plainte." EDF a porté plainte pour le vol de 150 cadenas posés sur des armoires contenant les matériels informatiques des systèmes de pilotage du réacteur EPR en construction à Flamanville (Manche), a indiqué l'entreprise, jeudi 31 mai, lors d'une commission locale d'information aux Pieux, une commune à proximité. Une enquête a été ouverte par le parquet de Cherbourg, rapporte l'entreprise publique.

Le volume de données à vérifier "est colossal"

Les scellés à l'intérieur de ces armoires "sont restés intègres. C'est quelque chose d'a priori rassurant mais on a néanmoins lancé la vérification de l'intégrité des bases du contrôle-commande. Ça va prendre plusieurs semaines", a décrit Bertrand Michoud, directeur des aménagements de ce chantier. Le contrôle-commande est constitué de l'ensemble des systèmes qui permettent de piloter une installation nucléaire. Le volume de données à vérifier "est vraiment colossal", a précisé Bertrand Michoud.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nucléaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.