Entre inquiétude et espoir, quel avenir pour Fessenheim privée de sa centrale ?

La centrale nucléaire de Fessenheim dans le Haut-Rhin a été définitivement mise à l'arrêt. Une fermeture vécue comme un crève coeur par les salariés et les habitants même si l'avenir ne semble pas si sombre.

Le second réacteur de la doyenne des centrales nucléaires françaises a été débranché du réseau électrique national lundi 29 juin à 23 h. Cette fermeture définitive marque la fin d'une histoire commencée en 1977. Si les écologistes crient victoire, ce moment est difficile à vivre pour les habitants et les salariés. Beaucoup se disent "en deuil" et s'inquiètent :

"La fermeture intervient trop tôt car pour moi elle est encore exploitable (...) ça aurait permis de préparer le territoire pour une autre dynamique" explique une Fessenheimoise.

Depuis presque cinquante ans, le territoire de Fessenheim, dans le Haut-Rhin a bénéficié des retombées économiques et fiscales de la centrale nucléaire. Avec sa fermeture,  près de 2.000 emplois directs et indirects sont menacés.

Embellie immobilière

Malgré ces inquiétudes, la ville ne semble pas nourrir avec la centrale. Le marché de l'immobilier montre un certain dynamisme. Avec le départ des agents EDF, des maisons sont à vendre et elles trouvent déjà preneurs. Les acquéreurs sont des Allemands qui font de très bonnes affaires en achetant de l'autre côté de la frontière.

"Financièrement, on fait une économie parfois de 25, 30 voire 40 % (...) et en terme de prestations, il y a ici des maisons individuelles que l'on trouve plus difficilement en Allemagne avec des jardins beaucoup plus confortables" se réjouit Fanny Guery, conseillère immobilière.

L'arrivée de ces nouveaux habitants devraient soulager les commerçants qui craignent une baisse de leur chiffre d'affaire avec le départ des employés de la centrale cet été

Une nouvelle page à écrire

Fessenheim entame donc une nouvelle vie sans sa centrale et beaucoup d'inconnues demeurent. Pour le moment aucun projet de reconversion n'a été décidé. Seule certitude, le démantèlement de la centrale sera long. Il devrait débuter dans 5 ans et durer une vingtaine d'années. Une soixantaine de salariés vont y participer. Fessenheim ancien village nucléaire, va devoir se réinventer. 

Mise à l\'arrêt définitive de la centrale de Fessenheim 
Mise à l'arrêt définitive de la centrale de Fessenheim  (France 3 Alsace)