Corée du Nord : et maintenant la bombe H ?

La Corée du Nord a franchi une nouvelle étape en testant une bombe H, dimanche 3 septembre.

FRANCE 2

Dans les rues, les places et les administrations de Corée du Nord, on a suivi aujourd'hui religieusement le discours de la présentatrice vedette de la télévision nationale, plus euphorique encore que d'habitude. Peu après, la télévision nord-coréenne a diffusé les images du "grand soleil du XXIe siècle", Kim-Jung-Un. Les images ont été soigneusement mises en scène et sur l'une d'elles, le leader de 33 ans se tient aux côtés d'un objet qui pourrait être une bombe nucléaire miniaturisée.

6,3 sur l'échelle de Richter

En tout cas, c'est peu de dire que l'annonce a provoqué la joie des habitants de Pyongyang. À 200 km de là, à Séoul, en Corée du Sud, en revanche, c'est un autre monde: l'information du test de la bombe est confirmée par le gouvernement. Les sismographes se sont affolés dans le monde entier : une secousse de 6,3 sur l'échelle de Richter a été observée en Corée du Nord, ce qui pourrait correspondre à une bombe H.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur cette photo publiée le 3 septembre 2017 par l\'agence officielle de la Corée du Nord, Kim Jong-un inspecte un objet présenté comme faisant partie du programme nucléaire du pays.
Sur cette photo publiée le 3 septembre 2017 par l'agence officielle de la Corée du Nord, Kim Jong-un inspecte un objet présenté comme faisant partie du programme nucléaire du pays. (KCNA VIA KNS / AFP)