Centrales nucléaires : 21 réacteurs à l'arrêt à cause d'un excès de carbone

Que se passe-t-il dans nos centrales nucléaires ? L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) vient d'exiger des contrôles rapides sur cinq nouveaux réacteurs. Résultat : 21 réacteurs sont en arrêt total ou partiel mercredi 19 octobre. Y a-t-il un risque de pénurie d'électricité avec l'hiver qui arrive ?

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Suite à la demande de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) d'effectuer des contrôles rapides sur les centrales nucléaires, 21 réacteurs sont actuellement à l'arrêt en France, près d'un tiers du parc nucléaire. C'est à cause d'une anomalie détectée sur une pièce fabriquée au Japon : le générateur de vapeur. Il contiendrait un excès de carbone. "Quand il y a trop de carbone dans l'acier, il peut devenir fragile", explique Pierre-Franck Chevet, président de l'ASN.

La fin des contrôles prévue d'ici la fin de l'année 2016

12 de ces réacteurs à l'arrêt sont concernés et sont répartis sur sept centrales de Gravelines (Nord), à Tricastin (Ardèche). D'après EDF, les contrôles devraient être terminés à la fin de l'année 2016. Ils doivent prouver que l'excès de carbone ne remet pas en cause la sécurité de chaque réacteur. Peut-on craindre une pénurie d'électricité cet hiver ? Normalement, le pic de consommation s'observe en février. Si les contrôles ne sont pas finalisés d'ici là, d'autres sources d'énergie devront prendre le relai : gaz, charbon, solaire, ou éolien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Tours de refroidissement de la centrale nucléaire du Tricastin dans la Drôme.
Tours de refroidissement de la centrale nucléaire du Tricastin dans la Drôme. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)