Cet article date de plus de cinq ans.

Centrales nucléaires : 21 réacteurs à l'arrêt à cause d'un excès de carbone

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Centrales nucléaires : 21 réacteurs à l'arrêt à cause d'un excès de carbone
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Que se passe-t-il dans nos centrales nucléaires ? L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) vient d'exiger des contrôles rapides sur cinq nouveaux réacteurs. Résultat : 21 réacteurs sont en arrêt total ou partiel mercredi 19 octobre. Y a-t-il un risque de pénurie d'électricité avec l'hiver qui arrive ?

Suite à la demande de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) d'effectuer des contrôles rapides sur les centrales nucléaires, 21 réacteurs sont actuellement à l'arrêt en France, près d'un tiers du parc nucléaire. C'est à cause d'une anomalie détectée sur une pièce fabriquée au Japon : le générateur de vapeur. Il contiendrait un excès de carbone. "Quand il y a trop de carbone dans l'acier, il peut devenir fragile", explique Pierre-Franck Chevet, président de l'ASN.

La fin des contrôles prévue d'ici la fin de l'année 2016

12 de ces réacteurs à l'arrêt sont concernés et sont répartis sur sept centrales de Gravelines (Nord), à Tricastin (Ardèche). D'après EDF, les contrôles devraient être terminés à la fin de l'année 2016. Ils doivent prouver que l'excès de carbone ne remet pas en cause la sécurité de chaque réacteur. Peut-on craindre une pénurie d'électricité cet hiver ? Normalement, le pic de consommation s'observe en février. Si les contrôles ne sont pas finalisés d'ici là, d'autres sources d'énergie devront prendre le relai : gaz, charbon, solaire, ou éolien.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.