Bernard Laponche (Global Chance) : "La fermeture de Fessenheim est inévitable et nécessaire"

Alors que les principaux syndicats d'EDF appellent à faire grève ce mercredi contre la fermeture programmée de la centrale nucléaire de Fessenheim et que se tient un comité central d'entreprise (CCE), le physicien nucléaire Bernard Laponche estime quant à lui que "la fermeture de Fessenheim est inévitable et nécessaire".

Bernard Laponche, physicien nucléaire et porte-parole de l\'association Global Chance
Bernard Laponche, physicien nucléaire et porte-parole de l'association Global Chance (Thierry Gachon / MaxPPP)

"La fermeture de Fessenheim est inévitable et nécessaire", a déclaré sur franceinfo mercredi matin Bernard Laponche, physicien nucléaire et porte-parole de l'association Global Chance. "Les systèmes énergétiques actuels ne tiennent plus la route au niveau mondial. La transition énergétique, c'est la réduction du parc nucléaire."

Quelles seraient les conséquences de cette fermeture sur la fourniture d'énergie ?

Bernard Laponche : "Personne ne dit qu'à Fessenheim il y a deux réacteurs et qu'il y en a un qui est arrêté pour au moins un an. Si vous fermez Fessenheim demain, cela ne change absolument rien à la fourniture électrique. Donc on n'a pas besoin de cette centrale."

Peut-on encore reculer la date de fermeture ?

"Oui, mais je pense que la réalité des choses sur le plan de la sûreté, sur le plan économique, et sur le plan énergétique, fait que l'on fermera Fessenheim et que l'on fermera un nombre important de centrales."

Bernard Laponche, physicien nucléaire : "Si vous fermez Fessenheim demain, cela ne change absolument rien à la fourniture électrique"
--'--
--'--