Cet article date de plus de neuf ans.

"Mort pour le service de la nation" : une première

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

C'est la première fois que cette mention, votée en novembre dernier à l'Assemblée, est utilisée en France.
Elle correspond à un engagement du président de la République auprès de la mère
de l'Adjudant tombé sous les balles de Mohamed Merah.

Tout comme "Mort pour
la France
" et "Mort en déportation ", la nouvelle mention sera
inscrite à l'état-civil. Les noms des militaires tués pourront donc être
inscrits sur les monuments aux morts et leurs enfants pourraient être reconnus
comme pupilles de la Nation. Pour les civils, une autre mention avait été crée
après la tuerie de Toulouse : "victime du terrorisme ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.