Pas-de-Calais : six interpellations après l’incendie d’un gymnase d’une école primaire de Lens

Les personnes interpellées sont actuellement en garde à vue. Parmi elles, il y a des majeurs et des mineurs.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Ecole Jean Macé, Fouquières-lès-Lens (Pas-de-Calais). (CAPTURE ECRAN GOOGLE MAPS)

Six personnes ont été interpellées mercredi 8 septembre au matin après l’incendie du gymnase de l'école primaire Jean Macé à Lens (Pas-de-Calais) dans la nuit de lundi à mardi, a indiqué le procureur de la République de Béthune à franceinfo.

Parmi les personnes interpellées, il y a des majeurs et des mineurs. Elles sont actuellement entendues en garde à vue. Certaines étaient présentes sur les lieux au moment de l’incendie, mais rien n’indique pour l’instant qui est l’auteur ou qui sont les auteurs de ce départ de feu en début de semaine. La piste criminelle est privilégiée.

Les salles de classe n'ont pas été endommagées

"Nous mettons tout en œuvre pour que nos enfants puissent reprendre le chemin de l’école dans les meilleurs conditions possibles", a réagi la mairie de Lens sur Facebook. Le gymnase a été détruit mais l’école et ses salles de classes n’ont pas été endommagées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mobilisation des pompiers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.