Cet article date de plus de neuf ans.

Mille caméras dans Paris d'ici juin

François Fillon a lancé aujourd’hui la première tranche du plan de "vidéoprotection" de Paris adopté en novembre 2009 et qui vise à doter la capitale d'un peu plus de 1.000 caméras de voie publique d'ici juin 2012. Quelque 250 nouvelles caméras ont été ainsi officiellement installées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Frédéric Wittner Radio France)

"Avec le déploiement de ce réseau de caméras dans l'ensemble des arrondissements, Paris va combler son retard en la matière sur les grandes capitales européennes ", a déclaré le Premier
ministre lors d'un déplacement dans le commissariat du 20e arrondissement.
Accompagné du ministre de l'Intérieur Claude Guéant, il a assisté à une démonstration du système.
Évoquant une "culture de la violence que (les) forces de sécurité ne peuvent pas enrayer à elles seules ", le chef du gouvernement a appelé toute la société à se mobiliser pour "gagner" le "combat contre la délinquance".
 
Le préfet de police Michel Gaudin a dit vouloir une "vidéo proactive", qui permette non seulement de réagir en cas d'incident, mais aussi de "diriger les patrouilles de police avec intelligence ".
    
Pour assurer la protection des libertés publiques, les images de lieux privés seront floutées, l'accès aux images sera limité aux personnes habilitées, et un comité d'éthique se chargera d'éviter les abus, a-t-il précisé.
La répartition des caméras dans la capitale a été revue en concertation avec les maires d'arrondissement. Par exemple, 75 caméras seront déployées dans le 18e arrondissement et 24 dans le 3e.
A la suite de la concertation, près de 10% des caméras ont été déplacées, notamment parce que la mairie de Paris s'opposait à ce qu'il y en ait à proximité des structures associatives d'aide aux toxicomanes ou aux sans-papiers.
Ces nouvelles caméras seront connectées au réseau de 10.000 caméras déjà déployées dans la capitale par la RATP, la SNCF et des centres commerciaux, notamment.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.